Maladies maladies des chiens

Hématurie (sang dans l'urine) chez les chiens

Hématurie (sang dans l'urine) chez les chiens

Aperçu de l'hématurie (sang dans l'urine) chez les chiens

L'hématurie est la présence de globules rouges dans l'urine. Elle peut être macroscopique (visible à l'œil nu) ou microscopique. Les causes possibles d'hématurie chez les chiens comprennent:

  • Infections bactériennes des voies urinaires et génitales telles que cystite (infection de la vessie), vaginite ou prostatite
  • Cancer des voies urinaires ou génitales
  • Calculs (calculs) dans les voies urinaires
  • Anomalies des voies urinaires congénitales (celles présentes à la naissance)
  • Parasites rares des voies urinaires
  • Troubles de la coagulation (saignement), y compris poison anti-coagulant de rat (warfarine)
  • Traumatisme
  • Cycles reproducteurs ou thermiques normaux (œstrus)
  • Induite par les médicaments (p. Ex., Cystite causée par le cyclophosphamide, un médicament utilisé pour traiter certains types de cancer et de maladies à médiation immunitaire)
  • Hématurie idiopathique bénigne («de cause inconnue») provenant du rein
  • À surveiller

    L'effet de l'hématurie sur l'animal peut aller d'un effet non évident à grave. Des saignements graves dans les voies urinaires peuvent provoquer une anémie chez le chien et entraîner une faiblesse ou un effondrement.

    Les autres symptômes qui accompagnent couramment l'hématurie comprennent:

  • Miction douloureuse ou difficile
  • Tendre à uriner
  • Passage fréquent de petites quantités d'urine
  • Douleur abdominale

    Vous devriez faire examiner votre animal par votre vétérinaire si vous observez une hématurie ou l'un de ces autres symptômes.

  • Diagnostic de l'hématurie chez les chiens

    Votre vétérinaire peut recommander un ou plusieurs des tests suivants pour évaluer votre hématurie:

  • Analyse d'urine
  • Culture d'urine et sensibilité
  • Examen microscopique des frottis vaginaux
  • Numération globulaire complète
  • Tests de biochimie sérique
  • Profil de coagulation, y compris la numération plaquettaire
  • Radiographies abdominales simples
  • Études aux rayons X sur les colorants de contraste
  • Échographie abdominale
  • Traitement de l'hématurie chez les chiens

    Le traitement dépend du diagnostic. Votre vétérinaire peut vous prescrire un ou plusieurs des traitements suivants pour votre chien:

  • Antibiotiques pour une éventuelle infection bactérienne des voies urinaires ou génitales
  • Changements alimentaires pour certains types de calculs (calculs)
  • Thérapie liquide pour la déshydratation
  • Vitamine K pour la consommation de poison anti-coagulant de rat
  • Soins à domicile

    La présence de sang dans l'urine (hématurie) est anormale. Si vous observez une hématurie, vous devez amener votre animal de compagnie chez votre vétérinaire pour évaluation.

    Observez attentivement votre animal afin de détecter tout signe clinique associé tel que douleur ou tension lors de la miction. Si possible, procurez-vous un échantillon d'urine annulé (prise gratuite) de votre animal de compagnie et emportez-le avec vous lorsque vous visitez votre vétérinaire.

    Administrer tous les médicaments prescrits selon les directives de votre vétérinaire. Apportez rapidement tout changement inattendu de l'état de votre animal à l'attention de votre vétérinaire. Évaluez l'environnement de votre animal de compagnie pour la présence d'éventuelles toxines, en particulier du poison anti-coagulant pour rats.

    Informations détaillées sur l'hématurie chez les chiens

    L'hématurie (sang dans l'urine) peut être causée par plusieurs troubles différents. Les causes les plus courantes d'hématurie sont:

  • Infection bactérienne des voies urinaires
  • Pierres dans les voies urinaires, en particulier dans la vessie ou l'urètre
  • Cancer des voies urogénitales (urinaires ou reproductives), en particulier cancer de la vessie ou de l'urètre
  • Troubles urogénitaux (urinaires ou reproductifs) tels que l'infection utérine et la vaginite chez les femmes et la prostatite chez les hommes
  • Cycle de chaleur normal chez les chiennes sexuellement intactes
  • Anomalies congénitales (celles présentes à la naissance) des voies urinaires, le plus souvent un débordement de la vessie appelé uraque

    Les causes d'hématurie moins courantes comprennent:

  • Anomalies de la coagulation causées par une faible numération plaquettaire (appelée thrombocytopénie), l'ingestion de warfarine (poison à rat) et la coagulation intravasculaire disséminée (un problème de coagulation systémique observé chez les animaux gravement malades)
  • Parasites des voies urinaires (le ver du rein Diotophyma renale et le ver de la vessie Capillaria plica)
  • Traumatisme des voies urinaires (reins ou vessie)
  • Certains médicaments tels que le cyclophosphamide (un médicament utilisé pour traiter le cancer et les troubles immunitaires) peuvent provoquer une hématurie en provoquant une cystite hémorragique stérile (non infectieuse)
  • Les saignements rénaux de cause inconnue (appelés «hématurie rénale bénigne») sont rares, mais lorsqu'ils sont présents, ils peuvent provoquer une hématurie suffisamment grave pour entraîner une anémie.
  • Diagnostic approfondi

    Les tests suivants peuvent être nécessaires pour diagnostiquer la cause de l'hématurie:

  • Analyse d'urine pour évaluer les globules blancs, les globules rouges, les cristaux et les bactéries
  • Culture bactérienne de l'urine pour identifier une infection des voies urinaires et déterminer le meilleur antibiotique à utiliser pour traiter l'infection
  • Une numération formule sanguine complète pour évaluer l'infection systémique, l'anémie ou la faible numération plaquettaire (thromobocytopénie)
  • Tests de biochimie sérique pour évaluer la fonction rénale et hépatique et pour identifier les perturbations des électrolytes et des bases acides
  • Un panel de tests de coagulation pour évaluer si le sang de l'animal peut coaguler normalement
  • Cytologie vaginale chez les chiennes intactes qui peuvent être en chaleur (dans l'œstrus) ou avoir une vaginite
  • Radiographies abdominales pour évaluer la taille de la vessie et des reins et identifier les pierres suffisamment denses pour être visibles sur les radiographies ordinaires
  • Échographie abdominale pour évaluer les calculs urinaires à la recherche de calculs, de tumeurs, d'obstruction à l'écoulement ou de signes d'infection dans les reins eux-mêmes (pyélonéphrite). L'échographie est souvent recommandée lorsque d'autres procédures de diagnostic n'ont pas été concluantes. La réalisation d'un examen échographique peut nécessiter une orientation vers un hôpital spécialisé.
  • Une étude de colorant de contraste pour évaluer les voies urinaires pour les pierres, les tumeurs ou l'obstruction. Une étude de contraste des voies urinaires supérieures (reins et uretères) est appelée urogramme excréteur ou pyélogramme intraveineux. Cette étude peut identifier une obstruction des voies urinaires supérieures et des signes d'infection rénale (bassin rénal dilaté). Une étude de contraste des voies urinaires inférieures (vessie et urètre) est appelée cystourethrogram. Cette étude peut aider à identifier les tumeurs de la vessie ou les anomalies congénitales telles qu'un débordement de la paroi de la vessie (diverticule urachal). Ces tests peuvent être recommandés si d'autres tests de diagnostic n'étaient pas concluants.
  • La cystoscopie chez les chiennes permet d'évaluer le vagin, l'urètre et la vessie en introduisant une urètre et une vessie à portée rigide. Cette technique permet au vétérinaire de visualiser les anomalies congénitales du tractus urogentiel, les tumeurs, les calculs et autres anomalies. Il permet également d'obtenir de petits échantillons de biopsie à travers la lunette sans nécessiter de chirurgie abdominale majeure. La cystoscopie est généralement effectuée après que d'autres procédures de diagnostic n'ont pas été concluantes. Elle nécessite une anesthésie générale et une orientation vers un spécialiste.
  • Traitement en profondeur

    Le traitement de l'hématurie dépend de la cause sous-jacente. Les traitements pour les causes courantes d'hématurie chez le chien sont les suivants:

  • Les antibiotiques sont utilisés pour traiter l'infection bactérienne des voies urinaires. Idéalement, l'antibiotique doit être choisi en fonction des tests de sensibilité bactérienne pour identifier l'antibiotique le plus efficace pour le type particulier de bactérie causant l'infection. Cependant, votre vétérinaire peut faire une estimation éclairée de l'antibiotique à utiliser en se basant sur la connaissance des types de bactéries qui causent généralement l'infection des voies urinaires et la capacité de plusieurs antibiotiques à être sécrétés dans l'urine par les tubules rénaux. Le traitement est généralement recommandé pendant 2 à 3 semaines.
  • La thérapie liquide peut être recommandée pour les animaux de compagnie déshydratés. Il peut également être recommandé d'augmenter le débit urinaire (établir une diurèse).
  • Des changements alimentaires peuvent être recommandés si des calculs sont présents dans les voies urinaires ou en cas d'insuffisance rénale.
  • La vitamine K est le traitement de choix pour l'hématurie secondaire à l'ingestion de warfarine (poison à rat).
  • Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour l'ablation de calculs ou de tumeurs dans les voies urinaires ou pour corriger des anomalies congénitales. La chirurgie peut également être nécessaire pour déterminer si des saignements proviennent du rein gauche ou droit dans de rares cas d '«hématurie rénale bénigne».
  • La chimiothérapie peut être bénéfique chez certains animaux atteints d'un cancer des voies urinaires. Le piroxicam (Feldene®), un anti-inflammatoire non stéroïdien, a été utile dans la prise en charge des chiens atteints d'un cancer de la vessie.